Comment organiser et gérer l’information et la veille technologique sur Twitter ?

17 décembre 2009

dans Medias Sociaux

twitter_icones

Qui ne connaît pas Twitter désormais ? Le service de micro-blogging, véritable révélation de ces deux dernières années, est en pleine explosion et nombreux sont les utilisateurs à disposer désormais d’un compte. Posez la question autour de vous et vous serez surpris de voir l’adoption qui en est faite par votre entourage et vos collègues.

Pour autant, gérer l’information et se donner les moyens d’utiliser Twitter au mieux n’est pas évident et je rencontre encore pas mal de gens qui m’avouent ne pas être actif ou ne pas (plus) utiliser Twitter car ils n’en comprennent pas vraiment le fonctionnement, l’intérêt, le but. Voici donc une méthode, très personnelle, pour tirer profit de Twitter et découvrir comment vous pouvez gérer les informations publiées et la veille technologique dans votre secteur.

En préambule, notez bien que je m’intéresse ici à la fonction de suivi plutôt qu’à la fonction de publication – friends vs. followers – car en matière de veille technologique, recueillir des informations est une des activités principales sinon la seule. Propager l’information découle d’une autre démarche, qui peut être mise en œuvre grâce à Twitter mais là n’est pas le sujet de cette note.

Qui suivre sur Twitter ?

Il vous faut avoir une liste de profils pertinents à suivre. Pour cela bon nombre d’annuaires existent mais rien ne vaut le bouche à oreille, les liens directs, les connaissances, ses propres collègues, etc. Je vous recommande de chercher les sujets qui concernent votre activité en vous basant sur le moteur de recherche de Twitter, inutile de se compliquer la vie pour commencer. Vous pouvez chercher sur la base d’un mot-clé comme d’un hashtag (repéré par le symbole #, une balise). Par exemple, pour ce qui est du BPM, voici deux requêtes qui peuvent vous aider à démarrer :

tweets_BPM2

recherche sur le mot-clé BPM : les résultats

tweets_BPM1

recherche sur le hashtag BPM : les résultats

Vous remarquerez au passage que les deux requêtes ne renvoient pas les mêmes résultats, il est en effet possible de tweeter sur un lien BPM sans inclure le mot-clé BPM dans le tweet mais en ajoutant à la fin le hashtag #BPM.

A la suite, vous consultez le fil Twitter des personnes concernées – cliquez sur leur compte – et vous jugez si elles valent la peine d’être suivies (là, il n’y a que vous pour voir si les tweets sont pertinents ou pas en fonction de vos besoins).

N’hésitez pas à filtrer de façon drastique, seuls les comptes qui publient fréquemment et des informations de qualité sont intéressants à suivre, les autres risquent de créer trop d’interférence.

Comment gérer cette masse d’information ?

Je vous recommande l’utilisation d’un outil qui vous facilitera la tâche au quotidien en vous permettant de classer vos « friends », de faire des listes par centres d’intérêts, de mémoriser des recherches de mots-clés ou hashtags, etc. L’outil que j’utilise au quotidien est Seesmic Desktop qui correspond tout à fait à mes besoins : gestion de comptes multiples, listes privées, requêtes dynamiques, compatible multiplateforme (tourne sous Adobe Air), etc. TweetDeck est également performant mais j’ai un penchant pour Seesmic, à vous de vous faire une idée en testant les deux.

seesmicair001

Seesmic Desktop version Air pour Twitter

Je vous conseille au début de rester à l’écoute et de voir comment se comportent les profils que vous suivez. S’ils publient souvent des infos de qualité, conservez-les. S’ils ne publient pas suffisamment, et sur les sujets qui vous concernent, n’hésitez pas à les retirer de votre liste. Mieux vaut perdre une information potentielle que de voir tous les sujets intéressants noyés dans une masse d’information ingérable.

Abusez des recherches enregistrées, il est en effet très facile de suivre des tweets par sujet plutôt que par comptes, car vous serez assurés de ne voir que les sujets qui vous concernent et pas tout le reste, ce qui peut s’avérer là-aussi souvent très perturbant.

searches

Liste de recherches préenregistrées dans Seesmic Desktop

Quand vous aurez pris le temps de la réflexion, que vous aurez suffisamment de « friends » et de tweets à lire au quotidien, vous pourrez affiner votre choix, revoir votre liste de personnes à suivre, faire de nouvelles découvertes. Il est impératif de faire le point régulièrement car sinon vous allez vous retrouvez avec une liste de plus en plus conséquente de comptes à suivre et vous allez retomber dans le problème bien connu de la dilution de l’information. « Du volume à la pertinence », sur Twitter c’est le cas aussi !

Mais encore ?

N’oubliez surtout pas de suivre Twitter dès lors qu’un sujet « chaud » vous préoccupe. Un événement particulier se produit dans votre secteur ? Une annonce fait fureur ? Une acquisition est dans l’air, est faite ? Lancez-vous à la recherche de tous les tweets qui traitent du sujet en utilisant tout simplement le ou les mots-clés principaux, ou le hashtag correspondant. Ce principe m’a permis par exemple ces derniers jours de vous proposer des liens très pertinents vers les analystes qui traitent du rachat de Lombardi par IBM !

Je ne prétends pas avoir la solution ultime à l’usage de Twitter mais je procède au quotidien tel que je vous le présente ici et ça fonctionne plutôt pas mal, je vous engage donc vous-aussi à tester la méthode et comme d’habitude, si vous avez des commentaires ou des trucs et astuces, je suis preneur !

Merci à Icones Pro pour m’avoir permis d’illustrer cette note

Lire la suite :

Les commentaires sont fermés sur cette entrée.

Article précédent :

Article suivant :