Bureautique 2.0 et outils collaboratifs, quel avenir dans l’entreprise ?

6 octobre 2006

dans Collaboration

Je viens de lire avec intérêt un article de Louis Naugès sur ce qu’il appelle la « Bureautique 2.0 ». Même si désormais xxx2.0 ne veut plus dire grand chose tant les interprétations sont nombreuses, cela m’appelle tout de même quelques réflexions.

1- Les outils « Bureautiques 2.0 peuvent-ils à terme remplacer les outils collaboratifs que nous connaisssons aujourd’hui ? Je pense à des progiciels comme Lotus Notes, MS Share Point Portal et autres progiciels propriétaires. Pour cela il faudrait pouvoir garantir que l’usage qui en est fait par les utilisateurs présente toutes les garanties de sécurité requises et que l’intégration avec les applicatifs de l’entreprise sont possibles (comme les applications métiers BPM par exemple).

2- Quid des droits d’utilisation ? Si ces outils sont diffusés sous licence propriétaire, et donnent donc lieu à une facturation quelconque, je ne vois pas l’intérêt qu’ils peuvent présenter, dans la mesure où les entreprises sont déjà équipées. Pour celles qui ne le sont pas la question se pose ? Par contre, s’ils sont diffusés sous licence libre de droits, il y aura un réel avantage à les mettre en oeuvre mais alors se posera la question de la gestion back-office, quid des stockages ? de l’archivage ? de l’intégration au S.I. ??

3- Il est indéniable que nous assistons actuellement à un virage technologique en matière d’applications, métiers comme bureautiques. Le web est partout, l’interactivité des interfaces utilisateurs s’améliore de jour en jour (cf. ma note sur Ajax), il ne me paraît donc pas possible de passer à travers ce type d’outils. Reste à voir comment les outils 2.0 seront perçus par les organisations.

Je suis vraiment très preneur de vos retours à ce sujet, c’est un sujet d’actualité qui m’intéresse énormément. lisez également la note de Jacques Froissant d’Altaïde à ce sujet, et n’hésitez pas à réagir 😉

Louis Naugès: Bureautique 2.0 : Manifesto !

Lire la suite :

Les commentaires sont fermés sur cette entrée.

Article précédent :

Article suivant :