Un CMS libre est-il l’outil qu’il me faut ?

26 juin 2005

dans ECM

J’entends souvent dire de-ci de-là que les CMS (Content Management System) et autres logiciels libres ne correspondent pas toujours exactement aux besoins des utilisateurs et que donc leur usage ne peut être que limité sur la toile.

Je préfère aborder la question différemment.

En effet, l’intérêt d’un site web, à usage professionnel ou privé, est d’être visible le plus vite possible avec un maximum de contenu attrayant. Ne perdons pas de vue le fait que c’est le contenu qui fait le site et non sa cosmétique, même si celle-ci a quand même son importance. Avant tout, ce qui compte pour moi quand je cherche une information, c’est de la trouver, ce n’est pas de voir quelle est joliment présentée mais ne correspond pas à mes attentes.
Donc pour monter ce site rapidement, il y a aujourd’hui deux solutions: la première consiste à créer le site de toutes pièces à l’aide d’un environnement de développement, la deuxième consiste à utiliser un CMS (ou script) qui va nous offrir le gabarit et les fonctionnalités standards. En fonction des besoins, il conviendra de choisir le type de CMS le plus adapté, gestionnaire de contenu, blog, galerie photo, forum ou autre wiki.
Différence entre ces deux solutions ?

Une fois de plus la rapidité de mise en oeuvre.
Un site créé de toutes pièces prend du temps, il faut spécifier, coder, tester, valider. C’est un projet à part entière. De plus, il faut disposer des compétences pour générer le code et le design, ce qui n’est pas toujours le cas.
Le gros avantage du CMS, c’est qu’il s’installe en quelques minutes (à condition bien évidemment de disposer d’un hébergement et d’un serveur web). Il se configure à peu près aussi vite et on peut très vite y insérer le contenu pour lequel on a décidé de créer ce site.
Inconvénient, le look du site est bien souvent générique et il faut avoir recours à des templates (layout, skins, modèles) pour personnaliser la présentation de l’interface. Mais ce n’est bien souvent là-aussi qu’une question d’heures, les modèles se trouvant très facilement sur le Net pour la plupart des CMS actuels.

Pourquoi un CMS ‘libre’ ?
Tout simplement parce que ce sont les plus nombreux aujourd’hui, qu’ils répondent à la majeure partie des besoins et qu’ils permettent de démarrer très vite son site sans avoir à passer par la phase d’acquisition d’un logiciel qui est consommatrice de temps et de budget. Autre avantage, le code source est disponible, ce qui permettra le cas échéant par la suite d’améliorer son site en en modifiant le code initial.
En résumé, le choix du CMS libre est un bon choix lorsqu’on a besoin de mettre en oeuvre rapidement un site web, pour en valider l’intérêt ou tout simplement parce que le besoin métier l’impose. Libre à nous par la suite de prendre le temps de créer un site plus adapté et d’assurer la migration depuis le site en version CMS.
Si j’en crois le succés planétaire des blogs aujourd’hui, je me dis que cette solution est très certainement la meilleure, les plus grandes entreprises ayant d’ores et déjà adhéré et mis en oeuvre. Il n’y a qu’à voir les géants du logiciel (propriétaire celui-ci) s’y intéresser pour se faire une idée.

Je posterai prochaînement quelques notes sur le choix des scripts libres et les différences de comportement que l’on peut avoir entre un blog, un pur CMS ou un wiki.

A bientôt donc.

Lire la suite :

Les commentaires sont fermés sur cette entrée.

Article précédent :

Article suivant :