City One, penser différemment aide à résoudre les problèmes

5 janvier 2011

dans Medias Sociaux

La ligne éditorial de ce blog évolue quelque peu depuis la fin d’année 2010 et vous n’êtes pas sans avoir remarqué que je vous propose de nouvelles rubriques orientées médias sociaux et marketing version 21ème siècle.

Toujours dans cet esprit, voici une info qui n’est pas vraiment nouvelle puisque l’annonce date d’Octobre 2010 mais si vous l’avez ratée à l’époque il n’est pas trop tard. IBM a lancé un jeu en ligne, City One, à destination de tout un chacun qui oeuvre en entreprise, qui poursuit ses études ou se pose quelques bonnes questions sur la résolution de problèmes.

City One jeu de simulation par IBM

City One a le goût de Sim City, l’odeur de Sim City, les couleurs (presque) de Sim City mais ce n’est pas Sim City.

« CityOne est le premier jeu de simulation gratuit pour une planète plus intelligente. Il offre plus de 100 scénarii de crise basés sur des cas concrets. Dans chacune de ces missions, les joueurs se mettent dans la peau d’un élu local ou d’un urbaniste. Ils ont à concevoir des systèmes pour transformer nos villes en villes plus intelligentes, durables. Ils prennent des décisions tout en respectant un certain budget ou un objectif de revenu et en devant accroitre la satisfaction des citoyens ou des clients ».

Quel rapport avec la gestion de l’information et celle des processus (hormis le fait que je fais un peu de pub pour cette initiative) ? Cette phrase d’Einstein qui s’applique assez bien aux problématiques que nous rencontrons tous les jours : « On ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l’ont engendré« . City One aide à penser différemment et à trouver des solutions alors si ça peut aider à bien démarrer l’année, pourquoi s’en priver.

Je vous renvoie vers la présentation vidéo ci-dessous pour en savoir plus sur City One et le lien d’accès est plus bas.

Image de prévisualisation YouTube

Rendez-vous sur la page d’accueil du jeu City One pour participer (c’est gratuit, vous vous en doutiez !).

Lire la suite :

Les commentaires sont fermés sur cette entrée.

Article précédent :

Article suivant :