Twitter : pourquoi ses amis n’accrochent pas…

23 avril 2008

dans Medias Sociaux

Petite note divergente aujourd’hui pour parler de Twitter, le phénomène à la mode chez les adeptes de Web 2.0 (encore lui) et de medias de communication en tout genre pour accros du Web (dont je suis donc … je vous en parle).

Figurez-vous que malgré tout le bien que l’on en dit (enfin, les mêmes qui en sont accros), je n’avais pas jusqu’il y a peu trouvé l’intérêt de publier envers « the » monde entier ce qui remplit mes journées, d’autant plus que certaines activités ne regardent que moi (et un peu mon employeur quand même …). Donc pas de Twitter en ce qui me concerne.

Jusqu’au jour où je suis tombé sur plusieurs articles, blogs, sites de fanas du tweet qui ont fini par me convaincre que « Twitter c’est exister » (comment ai-je pu vivre avant ?) et qui m’ont surtout fourni des arguments pour le faire (j’aime pas trop les « s’ils le font ça doit être bien, je vais faire pareil »).

Vous avez donc depuis quelques temps constaté que le fil de mes tweets (c’est comme ça qu’on dit) apparaissait dans la colonne de droite de ce blog et si vous faites partie de mes « followers » (re-c’est comme ça qu’on dit) vous pouvez même me retrouver sur « Mon Twitter à moi« . Hormis le fait que j’ai découvert quelques bloggueurs intéressants à suivre au quotidien, je commence tout doucement à profiter du système pour découvrir des sujets connexes à ceux dont je parle ici-même, à croiser le tweet avec certains autres addicts qui traitent eux-aussi d’ECM et de BPM, voire à en découvrir au sein même de mon entreprise, le comble. Finalement les bougres avaient raison.

Aujourd’hui en cherchant des infos sur le marketing produit j’ai découvert le blog de Daniel qui, comme par hasard, publie une note sur le phénomène Twitter et se pose les mêmes questions que je me posais il y a peu. Je vous laisse lire sa version des faits, je la partage entièrement.

Quant à lier Gestion de Contenu et Twitter, il n’y a qu’un pas que je franchirai allègrement. On stocke aujourd’hui les messages extraits des messageries instantanées (Lotus le fait avec Sametime par exemple), imaginez que Twitter se répande dans les entreprises comme le font les réseaux sociaux désormais et vous avez compris qu’il y a là une belle source d’information à prendre en compte.

Le blog de Daniel Gergès: Twitter : pourquoi mes amis n’accrochent pas.

PS: je classe dans « collaboration« , ce qui me paraît être le plus judicieux au vu de mon expérience en cours.

[Mise à jour] Le lien vers le blog de Frédéric Cozic (aysoon) qui présente en détail ce que vous pouvez attendre de Twitter …

Lire la suite :

Les commentaires sont fermés sur cette entrée.

Article précédent :

Article suivant :