Comment faire connaître un blog professionnel ? – 1

14 septembre 2009

dans Blogs

chart

Illustration (C) ndevil

J’ai régulièrement l’occasion de lire et partager sur le sujet des blogs professionnels et une des difficultés que rencontrent les auteurs de tels blogs est la plupart du temps de trouver des lecteurs, ou tout au moins d’intéresser des visiteurs à lire et surtout à revenir sur ces blogs. Le développement du lectorat est une vraie problématique et voici quelques pistes pour le faire. Cette note complète la première déjà postée sur le sujet de l’hébergement d’un blog professionnel et que je vous engage à (re)découvrir.

Ayant été confronté au problème de la fréquentation de mes sites moi-même, et après plusieurs années d’expérience en la matière, j’ai fini par mettre au point une méthode bien personnelle, évolutive et qui est certainement loin d’être la plus performante mais qui a eu le mérite de m’apporter une croissance mensuelle à deux chiffres pour chacun des espaces que je gère.  Il n’y a aucune recette miracle en la matière, je vous fait part ci-dessous de mon expérience, de mon vécu et vous engage à venir compléter cette note avec vos propres façons de procéder, il est toujours intéressant de voir comment font les autres au passage et comme je peux encore – largement – augmenter le nombre de mes visiteurs, je suis preneur !

Trouver son positionnement

Un blog professionnel adresse généralement un marché de niche, quand bien même il peut être très grand public, il est la plupart du temps spécialisé. Vous y traitez d’un domaine particulier, vous intéressez à un secteur spécifique, parfois même très restreint. Il vous faudra donc bien fixer le périmètre de vos publications, vous concentrer sur le cœur du sujet et éviter les écarts trop importants. La règle n’est pas absolue mais je considère personnellement que le ratio 80/20 peut être appliqué à un blog professionnel : 80% de notes relatives au cœur métier, au sujet principal, 20% de notes traitant de sujets connexes. Ce blog par exemple traite de BPM et d’ECM mais je m’autorise des notes qui sortent de ce cadre, celle-ci par exemple en fait partie. S’éloigner de temps en temps de son sujet de prédilection peut aussi servir à intéresser un lectorat différent, dont la préoccupation n’est pas le sujet principal du blog mais qui trouve là l’occasion de découvrir d’autres sources d’information. Un lecteur occasionnel est aussi un lecteur.

Ecrire régulièrement

Un blog professionnel doit proposer du contenu pertinent en quantité suffisante pour montrer sa valeur, pour être référencé par les moteurs de recherches, pour donner envie d’y revenir. La fréquence de publication est un facteur important, il faut être régulier pour ne pas être oublié. La quantité de notes postées constitue elle la ‘matière’ du blog, c’est elle qui fait foi, il faut donc que le nombre de notes soit suffisant pour que le lecteur ait confiance en ce blog, qu’il soit persuadé que ce dernier est un media pertinent sur le sujet adressé. Publier régulièrement donne un rythme au blog, le lecteur de passage qui verra que le blog est régulièrement mis à jour aura plus facilement envie de revenir que s’il se rend compte qu’une note n’est postée que de temps en temps. Attention, avoir la capacité de poster régulièrement demande un travail de préparation conséquent, des habitudes, des méthodes de préparation de notes. J’avoue que c’est le plus délicat en matière de gestion de blog et nous avons tous une marge de progression importante en la matière.

Faire connaître ses articles

Il ne suffit pas de poster des notes sur son blog pour qu’elles soient lues, encore faut-il savoir qu’elles sont postées. Cela peut paraître trivial mais c’est pourtant une réalité, vous pouvez écrire les articles les plus brillants sur un sujet donné, si vous ne permettez pas à votre lectorat potentiel de découvrir ces notes et les mises à jour du blog alors vous n’aurez pas de lectorat, ou si peu.

Parmi les solutions simples qui s’offrent à vous, voici quelques pistes à exploiter :

– proposer un fil RSS et le diffuser via FeedBurner qui est le service de référence en la matière,

– proposer un abonnement par mail, FeedBurner rend ce service mais vous pouvez aussi envisager la gestion d’une mailing-list à l’aide d’un service spécialisé (par exemple GetResponse),

– intervenir sur d’autres blogs traitant des mêmes sujets et laisser des commentaires, ce n’est pas tant pour le lien que vous allez y laisser mais plutôt pour engager des conversations et vous créer de nouveaux contacts,

– inscrire votre blog sur les annuaires professionnels de références dans le secteur concerné, sans négliger pour autant les moteurs et annuaires généralistes – je conseille d’éviter les services d’inscription assistée à des centaines de moteurs inconnus, vous y gagnerez tout au plus la reconnaissance des robots spammeurs mais peu de trafic qualifié.

Propager l’information

Une fois en ligne, vos notes seront reprises par les moteurs et annuaires mais les visiteurs ne viendront pas immédiatement. Encore faut-il que quelqu’un cherche quelque chose en rapport avec le sujet de votre note et finisse par tomber sur votre blog. Pour vous générer un trafic immédiat, privilégiez la propagation de vos publications par les réseaux sociaux et autres médias web : créez votre profil Facebook et ajoutez une page Fan (la mienne est toute neuve, inscrivez-vous !) et faites-y apparaître vos notes automatiquement via le fil RSS, créez un compte Twitter et automatisez la mise en ligne de vos notes, créez un fil FriendFeed et publiez-y aussi votre fil RSS, etc.

Il est important de pouvoir élargir votre audience au plus grand nombre, quand bien même ces personnes ne seront pas directement intéressées par vos notes mais c’est un vecteur de diffusion important : il y a toujours quelqu’un qui lira une de vos notes et fera l’intermédiaire pour en parler, c’est autant de visiteurs potentiels qui vont venir vous lire. Inutile de chercher à calculer un taux de rebond avec ces méthodes mais j’ai pu constater au fil du temps que cette méthode apporte indéniablement des visites.

Si vous utilisez une adresse email propre à votre blog, ce que je vous conseille de faire, n’oubliez pas d’y ajouter une signature rappelant les références du blog, son adresse, voire un rappel des dernières notes publiées. Une fois de plus Feedburner vole à votre secours en vous proposant cette option nativement (cf. l’option email signature dans votre compte Feedburner).

Vous pourrez retrouver très bientôt la suite de cette note et en attendant, je vous recommande la lecture de l’article sur le choix d’une plateforme de publication pour votre blog professionnel.

Lire la suite :

Les commentaires sont fermés sur cette entrée.

Article précédent :

Article suivant :