La gouvernance de l’information dans les entreprises du secteur privé – Etude PAC

30 novembre 2011

dans Gestion de l'Information

La gouvernance de l'information dans les entreprises du secteur privé - Etude PAC

J’ai eu la chance d’assister ces jours-ci à la restitution de l’étude menée par PAC – Pierre Audoin Consultants – sur la Gouvernance de l’Information dans les entreprises du secteur privé. Cette étude permet d’avoir une bonne vision de comment les entreprises considèrent la gouvernance de leurs informations.

A défaut pour le moment de pouvoir rendre publique cette étude dans son intégralité, voici quelques extraits qui doivent vous permettre d’alimenter votre réflexion. Je posterai dès que possible un lien permettant de télécharger le Livre Blanc résultant.

Portée de l’étude

Cette étude porte sur un échantillon de 200 entreprises interrogées par les analystes de PAC en cours d’année 2011. Elle fait suite à la toute première étude menée auparavant par PAC en 2009 et permet de voir l’évolution en deux ans.

A titre indicatif, voici les types d’entreprises qui ont été interrogées :

  • secteur Industrie : 53%
  • secteur Finance 8%
  • secteur Services 26%
  • secteur Retail 11%

Que pensent les entreprises de la gestion de l’information et de la gouvernance ?

Voici quelques sujets extraits de l’étude et qui positionnent le débat.

A la question posée « Pour vous, qu’est-ce qu’une information critique ?« , on trouve de nombreuses réponses comme :

  • une information dont la perte mettrait l’entreprise en péril,
  • une information indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise,
  • etc,

avec une problématique globalement commune. Je retiens néanmoins la réponse la plus communément apportée, la criticité de l’information qui, si elle était perdue, mettrait en péril l’entreprise. A méditer.

 

La gouvernance de l'information dans les entreprises du secteur privé - Etude PAC

La perception des personnes interrogées sur les contraintes de gestion est fortement dépendante de leur profil. Les profils techniques/DSI voient des contraintes d’administration … techniques  : la gestion d’un (gros) volume de données entraîne des contraintes en termes d’administration système. Les responsables métiers / LOB voient des contraintes business : la qualité engendre la confiance, la sécurité assure la conformité.

Au final, et c’est plutôt rassurant, les impératifs business et les contraintes technologiques sont étroitement et directement liés.

Criticité des données selon leur type

Toutes les données ne sont pas considérées comme aussi sensibles. Par ordre de criticité, on retrouve les suivantes :

  • comptabilité, gestion
  • production logistique
  • commerciales
  • RH
  • R&D
  • Achats
  • marketing communication

Je reste assez étonné de voir que les données R&D ne sont pas considérées comme aussi critiques que d’autres. Il y a probablement quelques bonnes questions à se poser à ce sujet.

A la question « L’information est-elle considérée comme un actif stratégique ?« , les réponses sont :

  • Oui : 88%
  • Non : 3%
  • Ne sait pas : 9%

Quels types d’outils ont été mis en place pour gérer les actifs stratégiques  ?

Toujours extraits de l’étude, et classés par ordre d’importance, voici les réponses apportées à la question portant sur les outils :

  • gestion de la qualité
  • sécurisation
  • gestion du cycle de vie
  • référentiel central (MDM)

Bonne nouvelle, le MDM – Master Data Management – devient une préoccupation et occupe désormais une place prépondérante.

Qui gère la gouvernance des informations ?

Question essentielle pour y voir clair, et question à vous poser dans vos entreprises respectives. Parmi les réponses les plus souvent apportées :

  • le département informatique
  • les analystes métiers
  • une entité spéciale
  • l’administrateur de données
  • personne en particulier (!)

Cette dernière réponse est plus préoccupante …

Quels sont les freins éventuels ?

Tout ne va pas sans heurts et les porteurs de projets sont confrontés à de nombreux obstacles. Parmi les freins essentiels :

  • une priorité moins élevée que d’autres projets,
  • le coût,
  • la capacité à communiquer la valeur ajoutée en interne,
  • la complexité.

La bonne nouvelle c’est que les projets se font, malgré ces obstacles, ce qui est plutôt rassurant. Pensez à communiquer efficacement par contre si jamais vous initiez une démarche de gouvernance, c’est une des clés du succès.

En savoir plus …

Pour en savoir plus sur l’étude, rendez-vous sur le site IBM Gouvernance de l’Information et suivez ce lien : télécharger l’étude PAC sur la Gouvernance de l’information [MàJ du 04/01/2012]

Si vous êtes intéressé par la même étude dans le secteur public, sachez qu’elle existe, elle vient d’être présentée par Markess, je vous ne parle bientôt.

Découvrir les études et l’offre de Pierre Audoin Consultants

Lire la suite :

  • MERCI pour la qualité et l’intérêt du sujet
    par contre dans le texte ci dessous il y a des % qui ne font pas 110%
    A la question « L’information est-elle considérée comme un actif stratégique ?« , les réponses sont :Oui : 88%Non : 3%Ne sait pas : 9%

Article précédent :

Article suivant :